Quel est le principe de la loi Pinel à Lille ?

Investir dans un logement neuf ou bien encore louer une maison voire même un appartement neuf a durant longtemps été un privilège réservé à une partie de la population, plus aisée que la moyenne. En effet, surtout dans les grandes villes comme Lille, le prix de l’immobilier a tendance à flamber, ce qui explique qu’il soit compliqué d’acheter, notamment lorsque les apports sont moindres (dans le cas où un emprunt serait nécessaire). Pour palier à ce problème majeur, le gouvernement a créé la loi Pinel, qui offre à des ménages aux revenus moyens d’investir à leur tour dans la pierre, qui est un placement des plus intéressants.

Pour autant, tous les logements neufs ne sont pas concernés par la loi Pinel à Lille, tout comme les ménages ne sont pas tous éligibles à ce programme, c’est pourquoi il convient de se renseigner au préalable quand aux critères à respecter.

Des revenus plafonnés

Tous les ménages ne peuvent pas louer un bien conventionné, ils doivent en effet justifier de revenus limités à un certain montant. Comme nous le verrons ensuite, les loyers sont plafonnés afin que des ménages n’ayant pas des revenus très importants puissent bénéficier d’un logement agréable, neuf, moderne et sain. En fonction de la composition du ménage et de la zone géographique dans laquelle se trouve le logement, le montant des revenus à ne pas dépasser ne sera pas le même.

Un loyer qui ne doit pas dépasser un certain montant

Pour bénéficier de la défiscalisation partielle, le propriétaire du bien immobilier conventionné par la loi Pinel à Lille doit s’engager à le louer durant un certain nombre d’années. Plus ce dernier est important, plus la réduction d’impôts le sera. Ce peut être 6, 9 ou 12 ans, la défiscalisation étant alors de 12, 18 ou même 21%.

En plafonnant les loyers de ces logements neufs, le gouvernement et la mairie de Lille comptent encourager la mixité sociale, puisque des ménages aux revenus moyens pourront ainsi s’installer dans des quartiers réputés plus onéreux. Par ailleurs le prix du mètre carré mis à la location va être plafonné en fonction de la zone géographique au sein de laquelle se trouve le logement, il faut que le propriétaire puisse rembourser son prêt grâce aux loyers versés. Il ne faut pas oublier que le coût de la vie et les salaires ne sont pas identiques dans toutes les villes de France, il faut donc également que cela soit pris en compte.

Un logement conventionné

Seules certaines zones géographiques sont concernées par la loi Pinel, notamment de grandes villes qui, grâce à ce programme, vont connaître un nouveau souffle et entretenir leur dynamisme économique et démographique.

Au sein des zones concernées par la loi Pinel, tous les logements ne sont pas éligibles, ils doivent être neufs ou issus d’une vente en VEFA. En effet, c’est l’investissement dans l’immobilier neuf qui va être encouragé, puisque les logements sont alors plus respectueux de l’environnement et liés à des économies d’énergies notables. Il est donc intéressant que des ménages aux revenus modestes puissent investir dans ces logements ou en louer un à un prix abordable.

Rédigé par
Plus d'articles de Queneau

Comment gérer son budget avec un logiciel adapté ?

Si certains parviennent facilement à finir le mois avec un compte en...
Lire la suite