La clarinette, un instrument à multiples facettes

La clarinette est un instrument de musique qui se démarque surtout par son timbre exceptionnel et surtout sa tessiture d’une manière particulière large. D’autre part, on peut dire que c’est un instrument doté d’une élégance exceptionnelle. Aux quatre coins du monde, la clarinette fait de plus en plus d’adeptes incluant plusieurs grands compositeurs n’ayant pas hésité à consacrer un grand nombre d’œuvres à cet instrument hors pair.

Une brève histoire

Cet instrument de musique a été inventé vers la fin du 17e siècle par Johann Christoph Denner à Nuremberg. La clarinette est en fait un instrument à vent qui appartient à la famille des bois. Ce mot clarinette provient d’un mot provençal « clarin » désignant un hautbois ou encore de la « clarine », une sorte de trompette aiguë. Tout comme les autres instruments, elle portait anciennement un autre nom. À un certain moment, notamment avant les années 1750, on parlait de chalumeau. En ce qui concerne le modèle, le plus représenté est la clarinette soprano en si bémol ou «sib ». Quant aux autres couramment rencontrées, on peut citer la clarinette en ut , en mi bémol, la clarinette alto ou encore la basse.

Pour débuter, quelle clarinette acheter ?

De prime abord, acquérir une clarinette s’avère être un achat à long terme. Cela revient à dire que l’on investit dans un instrument pour plusieurs années. Au cas où on n’est pas sûr du choix, alors on peut essayer d’ en louer une, pourquoi pas ? Entre autres, il existe maintes formules où on loue l’instrument et l’argent qu’on met dans la location est déduit du prix de vente de clarinettes par la suite. Il est également important de noter qu’il y a un grand nombre de clarinettes d’étude. Ces dernières diffèrent des clarinettes dites professionnelles par leur mécanisme et leur sonorité. En ce qui concerne ces modèles d’étude, on trouve d’une manière générale deux types de matériaux : bois et résine. Le seul inconvénient d’une clarinette en bois est qu’elle a besoin de soins appropriés.

Les différentes clarinettes existantes

Les clarinettes, celles qu’on utilise à l’heure actuelle, existent en plusieurs modèles. Les instruments varient au niveau de la tonalité. En premier lieu, on a la clarinette si bémol. C’est en fait la plus commune. Cet instrument dispose d’une gamme de trois octaves et une sixte. Composée d’un tuyau cylindrique fermé à une extrémité, la clarinette dispose d’une clé dite de douzième permettant de jouer la douzième des notes fondamentales, contrairement à l’octave comme dans le cas de la flûte. La petite clarinette sopranino en la bémol, quant à elle, possède une sonorité « criarde ». Ce modèle n’est utilisé que par les groupes de musiques militaires ou la musique contemporaine. Zoom maintenant sur la clarinette en ut. Ce modèle est très utilisé par les musiciens du 18e siècle. Pourtant, les instrumentistes l’ont remplacé par la clarinette en sib se démarquant par son timbre à la fois rond, lumineux et brillant.

Rédigé par
Plus d'articles de Queneau

Les bonnes pratiques pour garantir le bon fonctionnement d’un vérin hydraulique

Les vérins hydrauliques sont des appareils utilisés dans de nombreux secteurs d’activités...
Lire la suite