Daum France, une superbe image du savoir-faire français

Le service de verres, le vase en cristal et la cristallerie en général constituent un aspect emblématique du patrimoine français. Avec la faïence et les tableaux anciens, le cristal est incontestablement une spécialité française. La manufacture séculaire Daum France porte haut le flambeau, implantée dans le paysage lorrain depuis 1878. La manufacture sera au cœur de la fabuleuse aventure Art nouveau, donnant naissance à une prolifique création naturaliste.

Malgré ce, le domaine dans lequel Daum excelle est une image très positive du savoir- faire français, notamment dans la représentation animalière, thème de prédilection de la manufacture.

Un apport bénéfique dû à la guerre

La guerre de 1870 a vu son flux de mécontents lors l’annexion par l’Empire allemand de l’Alsace-Lorraine. Jean Daum était l’un de ses optants, obligé de migrer vers Nancy, qui devient peu à peu une ville stratégique du grand Est. Ce notaire de métier décide de créer une manufacture, il sera accompagné de ses deux fils pour la gestion, et la création artistiques. Nancy est considéré comme le berceau de l’Art nouveau. C’est ici que l’aventure débute, et les cristalliers Lorrains vont pleinement profiter de ce nouvel enthousiasme pour les arts décoratifs.

La famille Daum débute une production de qualité, aux côtés d’autres grands verriers comme Émile Gallé. Antonin Daum va alors représenter la nature au sein de ses créations, bleuets, violettes et orchidées ornent les vases, présentant des techniques diverses telles que l’émaillage ou la gravure à l’acide.

L’opiniâtreté d’une famille pour la réussite

Auguste et Antonin, les fils de Jean Daum, continuent l’œuvre et définissent la stratégie à adopter. Ils orientent la production vers la création artistique de haut standing. Ainsi, ce sont surtout vers les objets de décoration, tels que les vases décoratifs et les objets d’art ainsi que les verres en cristal que les efforts sont dirigés.

Leurs premiers pas ont porté sur des modèles simples qui s’affineront bien vite avec les techniques de gravure à l’acide d’abord puis à la roue ensuite, et du verre multicouche. Le mot d’ordre était simple : maintenir la qualité en optant plus pour les orientations esthétiques qu’utilitaires.

Les pénuries après la Seconde Guerre mondiale ont amené Henri et Michel Daum à privilégier le cristal. À la différence du verre, la composition d’un cristal contient du plomb (silice, potasse, plomb, et différents fondants).

Le cousin Antoine Froissart met au point la fabrication d’un cristal particulièrement transparent. Cela permet de diversifier la production vers les flûtes à champagne, le verre en cristal qui s’ajoute au verre teinté. Le nouveau cristal permet de créer des pièces aux formes libres, épaisses, souples et d’aspect éclatant. La ligne artistique adoptée par la manufacture est de s’inspirer de la nature et de ne pas s’éloigner du concept artisanal.

Ces oeuvres des années 1950 en cristal présentent aujourd’hui une très faible cote sur le marché de l’art. Daum a définitivement abandonné le cristal clair pour se concentrer sur sa matière de prédilection : la pâte de cristal colorée.

Une botte secrète utilisée à travers des générations

La création artistique et le savoir-faire moderne ont toujours été la stratégie dominante de Daum. De fait, l’art et l’artisanat sont toujours main dans la main dans les créations du célèbre cristallier nancéien. La particularité et la force de la maison Daum réside dans son riche passé historique, donnant naissance à plus de 400 collaborations artistiques.

Sa botte secrète reste la pâte de verre Daum. Cette technique qui remonte à 5000 ans avant J.C. fut redécouverte par Daum en 1900 et améliorée en 1968. Ce matériau délicat à manier donne à l'objet une dimension sculpturale. La pâte ajoute la translucidité aux formes qu’elle reproduit. De plus, la brillance, les intensités de couleurs et les tonalités ombrées sont exceptionnelles. Le résultat est que chaque pièce est unique.

On s’accorde à reconnaître que Daum est le seul cristallier au monde à maîtriser parfaitement la technique de la pâte de verre. La pâte de cristal permet aux maîtres verriers de réaliser tous les caprices de l’imagination.Grâce au procédé mis au point par Daum, la reproduction de la pièce originale est parfaite et répond aux attentes de l’artiste.

Les collaborations artistiques du cristallier en 2020 :

La maison Daum fait sensation lors du lancement de la collection « Born Wild », une bestiaire crée par le célèbre artiste contemporain Richard Orlinski.

Comme à son habitude, le cristallier édite ces oeuvres en édition limitée et numérotée, toujours signés de la main de l’artiste. On y aperçoit le célèbre Kong, mais également une panthère racée, sans oublier le loup et l’ours. L’art n’est-il pas le luxe ultime ? En voici la preuve avec celle collaboration, qui s’affirme comme un réel plaisir investissement au vu du succès grandissant de l’artiste, qui ouvre des galeries aux quatre coins du monde.

Émilion Robba, célèbre designer floral, poursuit également l’aventure avec Daum en proposant la collection Cactus, de gigantesques vases plus vrais que nature. Disponibles en cristal vert et gris, ces créations s’adaptent parfaitement à nos usages contemporains.

Rédigé par
Plus d'articles de Queneau

Chambres d’hôtes : comment attirer de nouveaux clients ?

Tenir des chambres d’hôtes n’est pas un long fleuve tranquille. Même si...
Lire la suite