Offre d’électricité : quelle différence entre tarif réglementé et prix de marché ?

De nombreux ménages se posent encore cette question. Apparus depuis l’ouverture du secteur à la concurrence, ces thèmes suscitent énormément d’interrogations et même des controverses. Découvrez comment prendre en compte ces critères pour identifier une offre d’électricité susceptible de combler vos attentes.

Tarif réglementé, un apanage d’EDF

Cette expression désigne le tarif bleu de l’opérateur historique. Il se fixe par les autorités gouvernementales sur proposition de la Commission de régulation de l’énergie. Il subit généralement une modification en janvier, compte tenu du montant de la contribution au service public de l’électricité. Le prix du kilowatt peut également évoluer en août. EDF et quelques entreprises locales de distribution pratiquent le tarif réglementé. Jugé excessif, celui-ci se décline néanmoins en différentes offres plus ou moins avantageuses pour les utilisateurs avec des besoins spécifiques. De nombreux ménages restent abonnés à l’opérateur historique et supportent ces différents prix.

Prix de marché, le nerf de la concurrence

Ce thème consacre la libéralisation du secteur par les pouvoirs publics. Les fournisseurs fixent leur tarif en dehors de toute ingérence de l’État et de la Commission de régulation de l’énergie. Cela leur permet de commercialiser l’électricité de manière à couvrir leurs charges et à dégager une marge financière. Les abonnés d’EDF peuvent aussi librement choisir entre le tarif réglementé et les prix du marché.

Cette concurrence représente une véritable aubaine pour les utilisateurs puisqu’elle tire systématiquement les tarifs vers le bas. Quelques fournisseurs alternatifs comme Total Direct Energie se dégagent du lot avec des propositions très intéressantes. Née de l’alliance entre Total Spring et de Direct Energie, cette entreprise se démarque par la grande polyvalence de ses services. Elle vend à la fois de l’électricité et du gaz. Rendez sur la plateforme fournisseurs-energie.fr pour découvrir ses différentes offres destinées aussi bien aux ménages qu’aux professionnels et aux internautes. Le prix du marché se répartit en deux catégories.

Offres à prix fixe

Le fournisseur s’engage à vous facturer un tarif invariable par kilowatt sur une période déterminée dont la durée oscille généralement entre 1 ou 4 ans. Votre opérateur ne pourra pas répercuter une hausse éventuelle de ses coûts sur votre facture. Vous ne pourrez pas non plus espérer une réduction en cas de baisse du tarif réglementé. Avec cette option, vous éliminez les incertitudes liées aux fluctuations tarifaires du marché. Vos charges électriques ne risquent donc pas de gonfler du jour au lendemain. Les propositions à prix fixe restent très prisées par la majorité des abonnés.

Offres à prix indexé

Vous pouvez également demander à votre fournisseur d’ajuster systématiquement le tarif du kilowatt aux évolutions enregistrées par les montants réglementés fixés par les pouvoirs publics. Il appliquera un indice pour déterminer la nouvelle valeur à prendre en compte. Il veillera à conserver le même écart. Avec un prix indexé, vous devez vous attendre à recevoir souvent des factures de plus en plus salées. Par contre, vous bénéficiez automatiquement d’une réduction en cas de baisse du coût de l’électricité.

Rédigé par
Plus d'articles de Queneau

Etes-vous plus intelligent que les autres ?

Il existe de nombreux jeux de société. Certains datent d’il y a...
Lire la suite