L’Artemisia Annuelle : une plante étonnante…

artemisia annua

L’armoise (Artemisia annua) est une plante herbacée appartenant à la famille des Astéracées. Elle est originaire de Chine et est depuis longtemps répandue en Europe. Ces dernières années, l’armoise a suscité l’intérêt de la science pour ses propriétés médicinales.

Le nom d’Artemisia remonte à Artemisia, la déesse grecque de la chasse ou la reine Artemisia qui, selon la tradition, a été la première à découvrir ses propriétés thérapeutiques et à les révéler. C’est Linnaeus, père de la classification moderne des organismes vivants, qui l’a choisie. En Italie, de nombreuses plantes de l’espèce de l’armoise poussent spontanément et sont parfois considérées comme des mauvaises herbes.

Quels sont ses propriétés et ses avantages ?

L’intérêt de la science pour l’armoise est principalement lié à sa teneur en artémisinine. Dans la médecine traditionnelle chinoise, l’armoise est utilisée comme un remède utile contre la fièvre et les problèmes gastro-intestinaux.

L’armoise a des propriétés apéritives et digestives. A partir de l’armoise, des médicaments ont été développés pour combattre la malaria. Aujourd’hui, le sujet le plus intéressant concerne l’armoise et son contenu en artémisinine en tant que principe actif potentiel contre le cancer.

Il existe plusieurs variétés d’armoise. Avec Artemisia vulgaris, par exemple, on prépare une teinture mère (extrait hydroalcoolique) qui possède des propriétés utiles pour intervenir avec un remède naturel en cas d’aménorrhée, d’irrégularités menstruelles, de vers intestinaux et de perte d’appétit.

Résumons les principales propriétés de l’armoise :

– Remède pour les problèmes gastro-intestinaux

– Calme la toux

– Protège et purifie le foie

– Remède utile contre la fièvre

– Prévient les parasites intestinaux

– Propriétés apéritives

– Médicaments contre le paludisme

– Propriétés anticancéreuses possibles

– Régularise la pression sanguine

– Prévient le diabète

– Régularise le cycle menstruel

– Propriétés antidépressives

– Réduit les ballonnements abdominaux

– Aide à prévenir le mal des transports

– Liquéfie le flegme

– Propriétés digestives

– Prévient l’inflammation

– Favorise la diurèse

Artemisia Annua et le cancer

L’Institut national du cancer de Milan s’est prononcé sur l’armoise comme anti-cancer naturel en se référant à l’Artemisia Annua et à sa teneur en artémisinine.

Il a confirmé que l’artémisinine et ses dérivés ont eu un effet toxique sur les cellules cancéreuses lors d’expériences in vitro et que les médicaments contenant ces principes actifs sont utilisés comme traitement de la malaria. Le même institut évalue les effets d’une autre substance active contenue dans l’armoise, la dihydroartémisinine, précisément en ce qui concerne ses éventuelles propriétés anticancéreuses.

Les résultats sont prometteurs mais il ne s’agit pour l’instant que d’études préliminaires qui devront être approfondies. En particulier, l’Institut national du cancer de Milan considère l’artémisinine comme une molécule prometteuse pour certaines pathologies, mais souligne que pour l’instant “il n’existe pas d’études cliniques pouvant donner des informations sur ce que l’Artemisia Annua et ses dérivés produisent chez l’homme, tant en termes de toxicité que d’efficacité antinéoplasique”.

L’institut milanais ajoute que “nous ne savons pas quel est le pourcentage réel de l’ingrédient actif dans les différentes formulations d’Artemisia Annua disponibles en ligne ou chez les herboristes” et selon leurs dires « qu’il n’existe pas d’études cliniques valables qui démontrent l’efficacité et la sécurité de ces préparations chez l’être humain ».

Durant les siècles passés, l’armoise était considérée comme une herbe magique capable d’éloigner la négativité et de favoriser le développement de pouvoirs psychiques et d’états méditatifs.

Artemisia, où la trouver et sous quelles formes

On trouve des remèdes naturels à base d’armoise en phytothérapie et dans les magasins de produits diététiques en ligne.

Les remèdes à base d’Artemisia annua comprennent des tisanes à préparer en infusion ou en décoction. Les tisanes d’Artemisia annua sont recommandées pour favoriser la digestion et réduire l’inflammation intestinale. L’Artemisia vulgaris, quant à elle, est utilisée pour préparer un extrait hydroalcoolique, utile pour réguler le cycle menstruel. Enfin, des compléments naturels à base d’artémisinine sont vendus et utilisés en cas de paludisme et d’infections causées par des parasites.

Sous quelles formes peut-on trouver de l’armoise :

– Tisane d’armoise

– Infusion d’armoise

Décoction d’armoise

 – Extrait hydro-alcoolique d’armoise

– Compléments naturels à base d’armoise

– Teinture mère d’armoise

– En cap

Quelles sont les meilleures marques de climatiseur ?

Les marques de climatiseurs disponibles sur le commerce sont tellement nombreuses qu’il n’est pas évident de s’y retrouver. Le choix dépend du budget alloué. Il vaut mieux se tourner vers les fabricants qui proposent des gammes qui s’adaptent à tous les moyens. Retrouvez toutes les meilleures marques de climatiseur ici, à l’exemple de Daikin. Cette marque met 5 différents modèles de système de climatisation à votre disposition, avec chacun leur puissance et leurs caractéristiques. Ils conviennent ainsi à tous les besoins, ainsi qu’à toutes les bourses, sans pour autant lésiner sur la qualité et la performance. Mitsubishi Electric figure aussi parmi les meilleures marques de climatiseur en France. Les appareils proposés par l’enseigne sont de qualité, avec un design épuré et des unités qui s’adaptent à tous les intérieurs. Côté technologie, les deux marques sont au même niveau, notamment en ce qui concerne l’usage de gaz écologiques, l’application de systèmes de filtration de l’air plus efficaces, ainsi qu’un niveau sonore qui garantit le confort au sein de votre maison. En plus, les appareils proposés par ces constructeurs assurent une économie en énergie. Côté tarifs, Daikin est plus avantageux avec des climatiseurs moins onéreux par rapport à son concurrent à finitions et puissances égales._
sules