Le contrôle parental sur portable est-il indispensable ?

Pour tous les parents, l’ordinateur est facile à surveiller. Nous avons pris soin d’installer un contrôle parental, cela est simple d’utilisation. Mais que devient le contrôle parental sur les téléphones portables de nos enfants ?

Le contrôle parental sur portable, comment ça fonctionne ?

C’est un filtre qui verrouille les contenus tels que les sites de rencontres, blogs ou services sexy… Tout ce qui pourrait choquer nos enfants. Mais cela ne nous empêche pas de jeter un œil sur les écrans par-dessus leurs épaules, où espionner leur historique de navigation. Nous arrivons même à lire leurs mails (quelques fois).
En France, l’âge moyen des enfants recevant un mobile pour la première fois est de onze ans. Passage obligé vers un commencement d’indépendance, cela correspond à l’entrée au collège. C’est un moyen de s’intégrer. Difficile, pour nous parents, de résister à la pression. Le téléphone portable reste un vrai souci. Nous voulons les protéger des dangers d’internet. Interdire l’accès aux sites pornographiques ou de rencontre… Limiter le temps de connexion. Comment savoir ce qu’ils regardent, avec qui ils tchatent sur les réseaux sociaux, ou avec qui ils échangent des SMS ? Il y a tellement de dangers sur la toile. Devons-nous accéder à leurs demandes ?
Comme pour l’ordinateur, il est possible de demander à l’opérateur d’installer un contrôle parental sur le mobile de nos enfants. Les sites sensibles restent inaccessibles, ainsi nous sommes rassurés. Pas vraiment, pour que le contrôle parental reste efficace, il faut que nos enfants naviguent depuis leur mobile équipés d’une carte SIM. S’ils se connectent en wifi ils ne sont plus protégés. Il reste les contacts que peuvent nouer nos ados sur les réseaux sociaux. Face aux dangers que représentent le net et les mauvaises rencontres, que faire ? Espionner les SMS de nos chers ados. Oui, mais comment ?

Que permettent les logiciels de contrôle parental sur téléphone mobile?

➢ De contrôler et de suivre à distance toutes leurs activités sur les mobiles.
➢ De bloquer le téléphone si nos enfants ne répondent pas à nos appels. Bien sûr ceci à un coup.
➢ La géolocalisation. En faisant un ajout de balise GPS pour enfant qui servira de traceur, nous pouvons connaitre tous les déplacements de nos enfants à l’instant T.
➢ La surveillance des actions sur les réseaux sociaux. Ils offrent de multiples possibilités comme recevoir les copies des SMS, des photos, des vidéos, des e-mails… et même pour certains les touches saisies sur le clavier.
Pour nous aider à l’installation de ces logiciels espions, des tutos sont mis à disposition sur You Tube. De quoi nous rassurer.
Pourtant, je reste convaincu qu’il y a encore une chose que nous pouvons ajouter à tous ces garde- fous : le dialogue. Quand nous leur offrons ce genre d’appareils, il faut leur expliquer les dangers auxquels ils risquent d’être confrontés. Bien sûr, nous devons être vigilants et mettre en place une surveillance, mais le plus important reste le dialogue et la confiance que nous plaçons en nos enfants. Certains logiciels restent très intrusifs et laissent peu de place à la vie privée de nos ados.

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter