Astuces entreprise : quelques conseils pour recruter un juriste

Hammer Law Lawyer Court Paragraphs Rule Books

Le domaine juridique est une niche intéressante de candidats pour les entreprises. Il faut effectivement savoir que les sociétés ne peuvent se passer d’un service juridique compétent. Ce dernier traitera des différentes questions liées à la bonne connaissance des droits des entreprises, mais aussi à l’application des lois en vigueur. Ainsi, le recrutement d’un juriste est indispensable aux dirigeants des firmes. Les postulants ne manquent pas sur le marché du travail. D’ailleurs, les universités fournissent chaque année de jeunes diplômés aux talents prometteurs. Cependant, le recrutement d’un juriste nécessite quelques conseils.

Confier le recrutement à un spécialiste

Le processus de recrutement dans une entreprise peut être mené de manières différentes. En premier lieu, la société en question peut constituer son propre service de recrutement. Le département se chargera d’édifier le profil du poste à pourvoir (de juriste dans le cas présent), d’élaborer une offre d’emploi, et de choisir la plateforme dans laquelle publier cette offre. Par la suite, les agents de recrutement effectueront la prise de contact des candidats potentiels, ainsi que l’organisation des entretiens d’embauche.

D’autre part, la tâche du recrutement du juriste de l’entreprise pourra être confiée à un prestataire en externalisation recrutement. Ce professionnel prendra en main toute la procédure du début jusqu’à la fin. Il mettra à la disposition de l’entreprise ses moyens humains, techniques, mais surtout son expertise et sa connaissance du marché du recrutement dans le domaine juridique.

Établir un profil adapté au poste

La place de juriste au sein de l’entreprise est un poste clé. Ce qui nécessite l’élaboration d’un profil précis et adapté lors de la rédaction de l’offre d’emploi. Tout d’abord, pour occuper un tel poste dans une entreprise, la possession d’une solide expérience (environ 5 ans) dans le domaine est exigée. Ensuite, de fortes capacités de rédaction et d’analyse sont aussi demandées aux postulants. Il est inutile de mentionner que les candidats doivent avoir une spécialisation dans la branche qu’ils souhaitent intégrer. Enfin, un niveau d’étude tel que le Master en droit, auquel vient s’ajouter une formation dans un centre reconnu est tout à fait apprécié pour le poste de juriste.  

Proposer une fourchette de salaire réaliste

La question du salaire est essentielle dans chaque démarche de recrutement. Il est important de souligner que même si c’est l’entreprise qui tient les rênes la majeure partie du temps dans tout le processus, les candidats ont également le choix de répondre ou non à une sollicitation des recruteurs. La décision repose sur certains critères, dont la rémunération. Cette dernière est comptée parmi les motivations les plus importantes lors de l’intégration à un poste.

Dans le cas du recrutement du juriste au sein de la société, une fourchette de salaire est à respecter pour donner de la crédibilité au poste, mais aussi pour encourager la candidature des réels talents dont les dirigeants des entreprises ont besoin. On peut notamment donner les indications suivantes :

  • Entre 3 000 € et 6 000 € par mois pour un juriste en droit du travail.

  • Entre 4 600 € et 5 300 € pour un poste de juriste d’entreprise.

  • Pour les juristes qui ont une spécialisation en finance et qui peuvent prétendre à la place d’analyste financier, le salaire est généralement compris entre 2 500 € et 10 000 € par mois.

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter