Top 10 Meilleur Radiateur Chaleur Douce 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Radiateur Chaleur Douce ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Radiateur Chaleur Douce pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Radiateur Chaleur Douce !

Notre sélection de radiateur chaleur douce

Guide d’achat radiateur chaleur douce

Lors de la construction d’une maison ou la rénovation d’un appartement, le choix du système de chauffage à utiliser reste une décision difficile. Il existe beaucoup de types de radiateurs et plusieurs sortes de systèmes de chauffage. Outre le chauffage central habituel ou celui par convection, mais aussi les systèmes fonctionnant à l’électricité. Les petits inconvénients des différents types de chauffage existant sont habituellement : l’instabilité de la propagation de la chaleur, la stratification de la température de l’air et le taux d’hydrométrie. Ainsi, les avancées technologiques en la matière ont amené à l’apparition des radiateurs chaleur douce. Il s’agit d’un moyen plus homogène et stable dans la répartition de la chaleur et fonctionnant à l’électricité.  

Fonctionnement du radiateur chaleur douce

Tout d’abord il est important de savoir que la plupart des radiateurs traditionnels ne sont pas très précis dans la régulation de la température. Les radiateurs à chaleur douce ont été conçus afin de réduire la température de l’air qui sort de l’appareil. Cela permet d’éviter la stratification de la température de l’air et du taux d’hydrométrie. Une des caractéristiques propres aux radiateurs à chaleur douce est le fait que la température de la plaque située en façade de l’appareil ne dépasse pas les 70°C. Cela implique donc que la chaleur diffusée est moins agressive, c’est-à-dire plus douce que celle transmise par les appareils à panneaux rayonnants, d’où le terme radiateur chaleur douce. Cependant, cela n’est pas suffisant pour pallier les petites variations de température. Pour remédier à cela, il y a la possibilité de choisir un modèle avec une fonction supplémentaire : l’inertie thermique. Cette méthode permettra alors de combler la plupart des lacunes rencontrées par les autres moyens de chauffage.

Principe de l’inertie thermique et des radiateurs chaleur douce à inertie

L’inertie thermique d’un matériau peut être interprétée par la capacité de ce dernier à résister aux changements récurrents et brusques de température qui pourraient perturber l’équilibre thermique. Pour faire plus simple, dans le cas des matériaux utilisés pour les radiateurs chaleur douce, il s’agit de la capacité d’emmagasiner la chaleur et de la rediffuser lentement de manière homogène. Pour la fabrication des appareils de chauffage actuels, les ingénieurs se sont inspirés des plaques de fontes placées au fond de la cheminée pour aider à transmettre progressivement la chaleur. Cette technique permet de disperser la chaleur de manière stable, en permanence et en toute homogénéité. Et cela rajouté aux propriétés de la chaleur douce permet d’obtenir le meilleur confort thermique.

Aujourd’hui, on peut distinguer de nombreuses sortes de radiateurs chaleur douce à inertie. On peut par exemple observer :

  • Les radiateurs à fluides caloporteurs: c’est un moyen de chauffage où la résistance électrique est située à la base de la structure. Ce dernier va générer de la chaleur pour chauffer la tuyauterie en dessus où circule le fluide caloporteur (sodium fondu, huile moteur), qui va à son tour chauffer la plaque d’aluminium en façade du dispositif qui va se mettre à rayonner tout en douceur. Et comme le fluide qui se trouve dans l’appareil suit les propriétés de l’inertie thermique, la chaleur continuera ainsi à être diffusée même si la résistance se met en veille.
  • Les radiateurs à double corps de chauffe: Ce système consiste en la présence de deux sources de chaleur différentes qui pourront travailler individuellement ou ensemble et qui seront gérées électroniquement. Du côté du mur se trouve un corps de chauffe généralement en fonte et en façade il y a un film habituellement en aluminium chauffant grâce à une résistance intégrée. La finesse de cette résistance permet d’augmenter rapidement la température afin de chauffer la façade. On obtient alors une température suffisamment élevée pour les jours les moins froids à l’entrée de l’hiver par exemple. La plaque en fonte quant à elle servira lorsque la température sera encore moins élevée et que le premier moyen de chauffage n’est plus suffisant pour garantir le confort thermique. La fonte prend plus de temps à emmagasiner la chaleur, mais permet une fois à chaud de stabiliser la température à une valeur élevée et de diffuser les rayonnements en douceur.

Avantage du radiateur chaleur douce à inertie

Comme il a été décrit précédemment, ce système permet une diffusion de la chaleur plus homogène et stable par rapport aux autres moyens de chauffage. En comparaison avec le chauffage central, qui est également l’un des plus performants, le fonctionnement du radiateur chaleur douce est encore plus pratique par le fait qu’il est possible d’opter pour une température différente pour chaque pièce. Sur le plan économie d’énergie, le fait de se fier au principe de l’inertie thermique permet d’utiliser le chauffage sans qu’il ne soit tout le temps en mode « marche ». Lorsque la température est stabilisée, les plaques chauffantes et résistances cessent de fonctionner et laissent travailler l’inertie thermique.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-02-20 02:33:00