Médiation familiale : quand faut-il y avoir recours?

mediation familiale

Vous aurez beau faire preuve de toute la bonne volonté du monde, dans certains cas, il vaut parfois mieux faire appel à un avis extérieur et neutre pour gérer les crises au sein de votre famille ou de votre couple.

La colère peut en effet vous amener à tenir des propos qui dépassent votre pensée si vous vous retrouvez face à une personne avec laquelle vous n’arrivez plus à communiquer. Il est aujourd’hui simple d’opter pour une médiation familiale en Provence puisque l’on trouve de plus en plus de centres qui peuvent vous accueillir afin de vous écouter et de vous accompagner. Vous trouverez ainsi un centre de médiation à Aix, ce qui est intéressant si vous vivez à proximité de cette ville puisque vous pourrez ainsi vous y rendre régulièrement jusqu’à ce que vos problèmes soient réglés.

Une séparation difficile qui entraîne des difficultés pour communiquer

Lorsqu’un couple se sépare ou traverse une crise, il arrive bien souvent qu’une difficulté à communiquer soit observée. Selon les situations, cela peut entraîner bien des problèmes, surtout en cas de divorce par exemple, puisque les anciens conjoints sont obligés de se côtoyer plus ou moins régulièrement afin de signer des papiers ou encore de discuter de la séparation des biens. Plutôt que de vous déchirer, mettant ainsi un terme à une histoire qui était sans doute fort agréable quelques mois ou années avant, pourquoi ne pas opter pour une médiation de couple ? Cela vous permettra d’extérioriser votre ressenti devant une personne neutre qui pourra vous aider à communiquer afin que la séparation se fasse en douceur.

Si vous n’avez pas encore atteint le point de non-retour dans votre situation de couple et que vous pensez encore que tout peut s’arranger mais que vous n’avez pas les clés pour y parvenir, la médiation de couple est encore une fois une solution. Le fait de pouvoir vous exprimer sans crainte du jugement sera salvateur, d’autant plus que le médiateur est présent pour vous permettre de dialoguer entre vous sans colère. Vous arrivez ainsi mieux à vous comprendre et à échanger.

Un dialogue rompu entre des enfants et leurs parents

Sans aller jusqu’à parler d’une situation de crise intense au sein de la famille, il peut arriver que les enfants et leurs parents n’arrivent pas à communiquer. L’écart générationnel est parfois un frein à la compréhension mutuelle, mais pas seulement. Il ne faut pas avoir peur de reconnaître que vous ne savez plus comment vous y prendre pour dialoguer sereinement avec vos enfants, le tout est de prendre contact avec un centre de médiation pour la famille assez tôt avant que le dialogue soit définitivement rompu. Avec du temps, de la patience et une aide de la part du médiateur, vous parviendrez à instaurer un climat de confiance avec vos enfants de façon à ce que vous puissiez dialoguer plus aisément.

Des décisions à prendre en ce qui concerne un parent 

Parfois, la médiation familiale ne concerne pas un couple ou encore les parents et leurs enfants, mais des frères et des sœurs. Ces derniers peuvent avoir des difficultés pour communiquer entre eux à propos du décès d’un parent par exemple, c’est dans ce cas que le médiateur familial va se révéler très utile.

Rédigé par
Plus d'articles de Queneau

La table tactile, une solution dynamique pour les restaurants

Le numérique est désormais partout… De plus en plus de restaurants sont...
Lire la suite