सही आवास कैसे चुनें?

Il existe de très nombreuses options pour héberger un site internet. Entre les solutions mutualisées et celles s’appuyant sur un serveur dédié ou virtualisé, il est parfois difficile d’y voir clair. Voyons comment faire votre choix de manière efficace.

Faire une analyse précise des besoins

La première étape consistera à définir clairement ce dont vous avez besoin. Si vous n’avez aucune compétence particulière dans ce domaine, rapprochez-vous d’un professionnel qui pourra vous aiguiller, ou offrez-vous directement les services d’un infogérant qui vous accompagnera dans votre projet de A à Z. Quoi qu’il en soit, vous devrez répondre à une multitude de questions comme :

  • combien de sites dois-je héberger ?
  • un CMS comme WordPress est-il suffisant ?
  • dois-je faire des développements sur-mesure ?
  • quels sont mes besoins en bande passante (nombre de connexion et volume de datas) ?
  • ai-je les compétences suffisantes pour administrer mon hébergement seul ?
  • dois-je utiliser plusieurs adresses ip ?
  • les réponses aux questions ci-dessus peuvent-elles évoluer dans le temps ?

Si vous n’avez pas la moindre idée de ce dont on est en train de parler, vous devrez prendre conseil auprès de votre développeur, qui connaît votre cahier des charges, ou d’un professionnel de l’hébergement qui aura une vision plus large des problématiques auxquelles vous allez faire face.

De la solution la plus simple à la plus flexible

Le meilleur moyen d’appréhender l’hébergement est de visualiser une courbe. Son origine représente un besoin technique faible avec une solution peu évolutive. Si vous avez besoin d’un site présentant quelques pages  qui vont elles-mêmes peu changer, et un trafic de l’ordre de quelques centaines de connexions par mois, un hébergement mutualisé avec un WordPress préinstallé fera très probablement l’affaire.

La courbe va poursuivre sa progression en fonction de vos objectifs et du matériel qui vous permettra de les atteindre. Si vous souhaitez lancer un site avec plusieurs langues, des fonctionnalités particulières liées au ई-कॉमर्स et un trafic de plusieurs dizaines de milliers de visiteurs par mois, vous devrez basculer sur un ou plusieurs serveurs dédiés comme ceux d’OVH qui autoriseront, dans ce cas, l’utilisation de plusieurs adresses IP, des développements propres à votre activité, et une bande passante qui, à la différence des hébergements mutualisés, vous sera propre.

Cette courbe arrive enfin à un stade très avancé pour des services qui consomment à la fois beaucoup de bande passante (grand volume de données comme de la vidéo), demandent de fortes capacités de calcul (jeu en ligne en temps réel), ou font face à des pics de connexion (répartition de charge sur plusieurs serveurs virtuels), ce qui est souvent le cas avec des gros progiciels de gestion (ERP) ou de gestion de relation client (CRM).

Différents services peuvent en outre s’ajouter à ces différentes solutions afin de définir par exemple : 

  • une utilisation de réseaux privés (VPN)
  • la mise en place de systèmes intelligents de sauvegarde
  • une protection contre les intrusions ou les attaques par déni de service (DDoS)

En bref :

Les hébergements mutualisés restent une solution d’hébergement fiable, accessible et bien souvent suffisante pour de nombreux sites avec des besoins limités.

hébergement dédié, dont les coûts ne cessent de baisser, s’affirme comme une solution performante garantissant une grande flexibilité. La virtualisation permet en outre de changer rapidement de machine pour jouir de capacités parfaitement adaptés à vos besoins.