Top 10 Meilleur Ventilateur De Plafond 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Ventilateur De Plafond ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Ventilateur De Plafond pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Ventilateur De Plafond !

Notre sélection de ventilateur de plafond

Guide d’achat ventilateur de plafond

Rafraîchissant et esthétique, le ventilateur de plafond reste un allié incontournable durant les chaleurs estivales. Afin de vous aider à choisir le modèle qui conviendrait à vos besoins, nous avons testé pour vous plusieurs produits en vogue sur le marché et mis en place quelques critères sur lesquels se baser lors de votre acquisition via ce guide d’achat.

Pourquoi opter pour un ventilateur de plafond ?

Le réchauffement climatique engendre souvent des perturbations inattendues. On l’a déjà très souvent expérimenté notamment avec les fortes périodes de canicule. Il semble que l’installation d’un ventilateur plafonnier soit une alternative intéressante, car il présente de nombreux avantages par rapport aux autres solutions de rafraîchissement indoor et outdoor.

Le ventilateur de plafond est un excellent choix pour économiser sur vos factures d’énergie, car il en consomme très peu. Sa ventilation reste cependant très efficace grâce à un système de brassage d’air à couches multiples qui le rend capable d’assurer la circulation optimale de l’air dans une pièce. Il s’agit d’une fonction très appréciable dans les pièces avec de petites ouvertures et peu aérées.

En hiver, il travaille de concert avec le chauffage d’appoint en permettant l’homogénéisation de la température d’une pièce en diffusant la chaleur uniformément.

Le ventilateur de plafond offre un rendu plus esthétique. Les modèles traditionnels ont la côte auprès des adeptes de la décoration vintage tandis que des alternatives plus décoratives et pratiques sont commercialisées pour les intérieurs plus contemporains.

Les critères pour bien choisir son ventilateur de plafond

La gamme de ventilateurs de plafond est tellement vaste et variée qu’il peut être très difficile de faire son choix. Pour vous aider à sélectionner le meilleur modèle de ventilateur de plafond pour votre intérieur, découvrez les principaux critères à retenir.

  • La taille des pales : Il existe sur le marché des ventilateurs de toute forme avec des pales de toutes les tailles. Avant d’acheter, il faut donc connaître la surface maximum à ventiler. Des pales de 80 cm à 130 cm de long permettent de brasser l’air d’un espace de 10 à 30 m².
  • Le degré d’inclinaison des pales : plus les pales sont inclinées, mieux c’est ! Un ventilateur de plafond de qualité permet en effet d’abaisser rapidement la température de la pièce. L’inclinaison parfaite pour une meilleure efficacité est de 12°.
  • Le matériau : le marché est inondé de ventilateur plafond en bois, en PVC, en aluminium, en fer, en inox ou en laiton. Si le bois est plus esthétique, l’inox et l’aluminium sont plus résistants. Mais les lames en PVC sont très souples, maniables et plus légères.
  • Le système d’allumage : pour allumer ou éteindre ou régler la vitesse de votre ventilateur de plafond, vous avez le choix entre plusieurs types de commande. La commande manuelle à tirettes est déconseillée pour les plafonds très hauts. La commande filaire murale nécessite quant à elle, une installation plus technique. La télécommande à distance a aujourd’hui la préférence du public puisqu’elle permet d’actionner l’appareil sans avoir besoin de bouger de son canapé ou de son lit en assurant ainsi un grand confort d’utilisation.
  • Le design : le look du ventilateur plafond design tient une importante fonction décorative dans la pièce où il est installé. Trônant au centre du plafond, il fait partie intégrante du décor si bien qu’il est indispensable de le marier à l’ensemble des meubles.
  • Le mode silencieux : avant d’installer un ventilateur plafonnier dans la chambre à coucher, il est primordial de s’intéresser au bruit qu’engendre son utilisation. Suite à un comparatif des différents appareils, il semblerait que les moteurs DC qui équipent les nouveaux modèles sont plus silencieux.
  • La vitesse de rotation : Optez également pour un modèle avec plusieurs vitesses de rotation afin de bénéficier exactement de la température souhaitée dans chaque pièce.

Les meilleurs modèles de ventilateur de plafond

Qu’ils soient traditionnels ou non, les ventilateurs de plafond d’aujourd’hui sont dotés pour la plupart des technologies de pointe ou innovantes. On peut classer les modèles en plusieurs catégories :

  • Ventilateur de plafond à ampoules ou LED : Les versions avec système d’éclairage intégré sont actuellement très tendance. Elles s’adressent à un public large mais également aux professionnels de la décoration d’intérieur.
  • Ventilateur de plafond avec télécommande : ce modèle est l’un des meilleures ventes de ventilateur de plafond sur le marché notamment parce qu’il peut être commandé à distance. Des versions numérisées, voire connectées, vont permettre la programmation ou le déclenchement à distance.
  • Ventilateur sans pale : cette version est en fait un ventilateur classique doté d’une coque extérieure en forme de cylindre qui cache tout le mécanisme. C’est de loin, le modèle le plus discret et le plus esthétique
  • Ventilateur à pales : c’est le modèle plus courant sur le marché. Le nombre de pales ne joue aucun rôle prépondérant dans l’efficacité et la performance du ventilateur de plafond. La question du nombre de pales est donc purement esthétique. Choisissez selon vos envies et vos goûts personnels.
  • Ventilateur de plafond réversible : après le test de ce modèle, il s’est avéré être le meilleur ventilateur plafonnier du marché. Le sens de rotation des pâles peut être réversibles pour permettre d’évacuer la chaleur soit vers le haut (mode été) soit vers le bas (mode hiver) selon les besoins.

Comment installer un ventilateur de plafond ?

Maintenant que vous avez votre ventilateur de plafond en main, il va falloir l’installer. Pour ce faire, il vous faut acquérir quelques notions de bricolage. Pour vous aider dans cette tâche, ce guide vous sera d’une aide précieuse.

La préparation

De manière générale, les ventilateurs de plafond sont livrés en pièces détachées. L’emballage devrait comprendre le guide d’usage avec les instructions de montage, les pâles, les supports du ventilateur, le moteur, le boîtier, la tige de suspension (sauf dans le cas d’un modèle de type hugger), ainsi que le support de fixation.

Selon la référence choisie, le produit peut aussi comprendre un kit d’éclairage, une commande à distance ou une commande murale. Pensez à tout bien déballer pour vérifier que tout y est en faisant attention aux pièces les plus fragiles.

Procédez ensuite au nettoyage de votre plafond au niveau de la zone où le ventilateur va être accroché. Munissez-vous d’une échelle et des outils indispensables pour l’installation de votre équipement neuf : vis, bornes, clé hexagonale, tournevis, perceuse, pince.

La meilleure position

Il est possible de fixer un ventilateur de plafond à n’importe quel emplacement, du moment qu’il y a un câble d’alimentation. Mais pour des raisons pratiques évidentes, il est conseillé de placer cet équipement au centre d’une pièce pour remplacer un plafonnier. Veillez aussi à ce que le modèle choisi soit proportionnel aux murs, à la hauteur sous plafond, à la qualité du plafond, aux meubles et aux rideaux pour éviter les vacillements à cause de la résistance de l’air et les risques d’incendie. Il faut aussi savoir qu’un ventilateur de plafond se place idéalement à 2.5 m du sol. Cela évite les risques d’accident en tous genres et assure une excellente circulation de l’air.

L’assemblage et la connexion électrique

En général, un ventilateur de plafond est livré déjà préassemblé pour vous faciliter la tâche. Les instructions d’assemblage sont claires et fournies avec le produit. Cela consiste à connecter l’équipement au réseau électrique. En suivant bien le guide, l’installation est facile. Cependant, en cas de doute, faites appel à un électricien agréé.

Avant tout, il est obligatoire de couper l’alimentation de la pièce dans laquelle le ventilateur de plafond va être installé. Retirez ensuite l’ancien luminaire et débranchez ses fils. Il importe de préciser que les fils ne doivent en aucun cas être dénudés. Placez ensuite le support de fixation du ventilateur en perçant les trous au préalable. Vissez le support au plafond et connectez les fils entre eux en veillant bien à ce que la séquence terre, neutre et phase soit respectée. Agencez les câbles de manière à être entièrement cachés par le cache de fixation du ventilateur.

Il est maintenant temps de procéder à l’installation de la tige de suspension et du cache de fixation du dispositif. Dans le cas des petits modèles, les câbles sont généralement tirés à travers la tige. Les câbles sont inclus dans les tiges d’une longueur maximale de 46 cm en allant du moteur au cache. Fixez le tout en vous servant des vis fournies. Placez le ventilateur de plafond sur le support de fixation et fixez-le dans le boîtier. Il suffit ensuite de connecter les câbles de la tige de suspension au plafond et de fixer les fixations au support et le tour est joué.

Fixez les pâles du ventilateur sur leurs supports à l’aide des boulons fournis. Parfois, ces pâles sont déjà prémontées dans la boîte de livraison. Dans tous les cas, assurez-vous qu’elles soient bien alignées, avec un écart entre le plafond et le bas de l’appareil équitable sur toutes les pâles. Sachez que vous pouvez décider de ne pas installer toutes les pâles fournies ; du nombre de pâles dépend le flux d’air de l’équipement. Toutefois, la forme de celles-ci doit aussi être prise en compte.

Une fois le ventilateur en place et connecté, procédez à l’installation du luminaire ou du kit d’éclairage en veillant à bien associer les couleurs entre elles. En général, les tirettes sont livrées déjà connectées avec le moteur du ventilateur. Et dans le cas d’un modèle avec une télécommande, il suffit de placer le récepteur entre le support de plafond et la rotule de la tige de suspension. Si vous optez pour une commande murale, c’est-à-dire un modèle de ventilateur sans éclairage, il suffit de remplacer l’interrupteur mural de votre ancienne lampe par le contrôleur de ventilateur. Toutefois, si vous décidez de garder votre éclairage, d’installer une ampoule en optant pour un ventilateur de plafond lumineux ou que le modèle est fourni avec un kit d’éclairage, il vous faut installer un nouveau contrôleur mural.

L’allumage

Une fois votre ventilateur de plafond installé, vous devez vous assurer qu’il fonctionne correctement en le laissant tourner pendant 24 heures d’affilée. Dans un souci d’économie d’énergie, vous pouvez choisir la plus basse vitesse. Au cours des premières heures de son fonctionnement, le ventilateur de plafond oscille et bouge légèrement ; cela est tout à fait normal jusqu’à ce que le moteur soit bien rodé. Si après ce laps de temps l’appareil effectue encore des mouvements anormaux, vérifiez que les pâles sont bien équilibrées.

Comment entretenir un ventilateur de plafond ?

Il importe de garder un ventilateur propre pour qu’il assure ses fonctions et puisse durer longtemps. En effet, la saleté, en particulier la poussière, influe sur les mouvements de l’appareil et risque d’entraîner sa surchauffe. Vous devez donc vous assurer que les dépôts soient ôtés des pâles de l’appareil de manière régulière. Pour ce faire, munissez-vous d’un torchon sec et doux pour essuyer chaque pâle de votre ventilateur de plafond. Sinon, lorsque la saleté est tenace, un détergent doux et une éponge, ainsi qu’un peu d’eau sont nécessaires. Attention à ne pas tremper le moteur, il suffit d’humidifier légèrement l’éponge.

En cas de déséquilibre des pâles, vous pouvez y placer des poids en vue de contrer cela. Il s’agit d’une action indispensable, car un déséquilibre fréquent risque d’user l’appareil. En général, les modèles de ventilateur de plafond sont livrés avec des petits poids auto-adhésifs afin de procéder à cet équilibrage. Il faut toutefois noter que ces poids ne sont à appliquer qu’en cas de besoin. Si votre appareil fonctionne normalement, il n’est pas nécessaire de procéder à un rééquilibrage.

Enfin, il faut savoir que les modèles de ventilateur de plafond actuels sont conçus de sorte à être totalement silencieux. Les fabricants équipent désormais leurs produits d’un moteur à courant continu qui ne fait pratiquement pas de bruit. Ainsi, si malgré cela votre ventilateur de plafond silencieux émet des bourdonnements ou tout autre bruit de fréquence, cela peut indiquer une mauvaise installation. Résolvez le souci en consultant le manuel d’installation et en revoyant votre travail. Sinon, vous pouvez faire appel aux services d’un professionnel.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-09-29 02:34:21