Quel sera le meilleur taux pour votre acquisition immobilière en 2018 ?

Dans un premier temps, il est pertinent de faire jouer la concurrence c’est-à-dire de vous renseigner auprès de votre organisme bancaire mais aussi auprès d’autres banques nationales ou régionales, de courtiers, de grands groupes d’assurances et autres organismes financiers.

Quels sont les différents types de taux immobiliers existants ?

Vous souhaitez acquérir un bien immobilier en 2018 et vous vous interrogez sur les types de taux d’intérêts des crédits immobiliers qui existent sur le marché. Voici quelques réponses concernant les plus connus:

  • Le taux fixe qui vous garantit un montant d’échéance toujours stable durant la période de votre prêt mais les frais d’inscription sont plus élevés que les autres types de taux
  • Le taux variable qui, comme son nom l’indique, peut montrer des variances de taux tout au long de votre prêt mais qui est, par contre, le moins cher car il dépend des hauts et des bas de l’Indice Euribor.
  • Le taux mixte qui est un mélange du taux fixe et du taux variable au cours de la période du prêt. Comme une partie de celui-ci est fixe et l’autre partie variable, de ce fait, les frais sont partiellement onéreux

Voici quelques conseils et aides à l’acquisition d’un bien immobilier qui peuvent contribuer à obtenir le meilleur taux immobilier 2018 :

  • Le PTZ c’est-à-dire le prêt à taux zéro vous permet d’acquérir un prêt sans payer d’intérêts ni de frais de souscription que ce soit pour le neuf ou l’occasion. Les conditions d’acquisition varient suivant les revenus et des zones géographiques bien définies
  • Les taux d’intérêts des banques peuvent varier d’une région à l’autre et vous faire faire de réelles économises. En effet, les banques sont de plus en plus concurrentielles, ce qui explique les différences de taux.
  • La prévision d’un éventuel remboursement anticipé lors de la souscription de votre prêt peut vous permettre de réduire ou d’annuler tout ou partie des frais et vous faire économiser des euros.
  • La renégociation de votre taux de crédit immobilier peut être avantageuse dans le cas d’une baisse subséquente du taux d’intérêt comme c’est le cas depuis 3 ans. Un autre organisme financier peut aussi vous racheter votre prêt immobilier à un taux inférieur : cela vous coutera des frais de remboursement anticipés d’où l’intérêt de négocier ceux-ci avec votre banque lors de la souscription d’un prêt immobilier
  • Depuis le 1er janvier 2018 et suite à l’amendement Bourquin, vous avez la possibilité de résilier votre assurance-emprunteur à la date anniversaire de votre contrat dans le but de choisir les meilleures garanties possibles et de faire jouer la concurrence. Cette liberté de choix peut vous faire réaliser des économies.
  • La durée de remboursement d’un emprunt est tout aussi importante que le taux d’intérêt car elle contribue aussi au calcul du montant remboursable mensuellement.

Demandez à votre organisme financier mais aussi à d’autres banques une simulation de prêt immobilier afin de faire jouer la concurrence et déterminer ainsi les taux d’intérêts les plus intéressants pour votre acquisition immobilière.

 

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter