L’OMS remet différentes techniques pour arrêter de fumer au goût du jour

Chaque année à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, l’OMS abreuve le monde entier de discours divers visant à sensibiliser les fumeurs aux risques qu’ils encourent. Au delà des maladies de type cancers et faiblesse cardiovasculaire qu’ils prennent le risque de contracter de manière très amplifiée, ils peuvent également rendre malades leurs proches à cause de la fumée expirée à chaque cigarette fumée. Parce qu’aujourd’hui, de nombreuses méthodes permettent d’arrêter de fumer, il est grand temps de reprendre sa vie en mains !

Des habitudes qu’il faut enfin changer

Les états sont encouragés par l’OMS à durcir leur politique anti-tabagisme, mais il est nécessaire de comprendre que la volonté du fumeur est plus forte que tout le reste. Une personne qui souhaite se défaire d’une addiction à la nicotine s’en donnera les moyens, d’autant plus qu’à l’heure actuelle, les laboratoires ont mis au point des procédés relativement efficaces sur certains individus. Les patchs de nicotine peuvent aider à surmonter la crise de manque, tout comme les bonbons nicotinés. Mais ce que les laboratoires ne prennent pas toujours en compte, c’est qu’au delà d’une addiction à une substance, il existe une addiction à une gestuelle dont il est parfois très compliqué de se défaire. Kumulus Vape offre aux fumeurs une alternatives encore trop peu connus : la cigarette électronique.

La e-cigarette, grande gagnante de la lutte contre le tabagisme

Peut-être que l’année prochaine, la cigarette électronique sera au tableau d’honneur de l’OMS en ce qui concerne les meilleures méthodes pour arrêter de fumer, mais en attendant, décodons cet outil souvent critiqué mais qui pourtant fait ses preuves.

Les études se succèdent et ne se ressemblent pas et les légendes urbaines ont la vie dure. Non, la cigarette électronique ne donne pas le cancer, en tout cas pas quand elle est utilisée dans des conditions optimales, ce qui est toujours le cas. En effet, une mauvaise utilisation dégoûtera le vapoteur qui se retrouvera avec un goût terrible dans la bouche. En clair, l’addiction à la nicotine n’est en soi pas un mal, puisqu’elle ne donne pas le cancer, au contraire du goudron qui se trouve dans les cigarettes de tabac. Un e-liquide, c’est tout simplement des arômes alimentaires, du propylène glycol, de la glycérine végétale et de la nicotine. Simple et efficace ! Un large choix de produits est disponible sur des sites comme Kumulusvape.fr ou dans les boutiques physiques présentes partout en France.

Des alternatives peu connues mais qui semblent fonctionner

La Journée mondiale sans tabac est l’occasion de rappeler aux fumeurs encore sceptiques devant les produits contenant de la nicotine que les méthodes alternatives font pour quelques-unes d’entre elles de nombreux adeptes ! Si l’hypnose fonctionne plus ou moins selon les patients, l’acupuncture peut se vanter de fonctionner sur de nombreux fumeurs. Encore une fois, arrêter de fumer se décide, les méthodes proposées ici permettent d’accompagner les individus dont la volonté doit dans tous les cas être forte.

#NoTobacco

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter