Les astuces pour rouler à moto en hiver

moto hiver

Les amateurs de deux-roues le savent, il n’est pas toujours aisé de rouler à moto en hiver. Entre le sol glissant, les températures basses et la visibilité moindre, les accidents peuvent arriver très vite. Que cela concerne le choix des équipements de moto à porter, les techniques de conduite ou encore les types d’accessoires à acheter pour renforcer la stabilité de sa moto sur le verglas, voici quelques bons conseils à retenir.

Bien se protéger du froid

Lorsque les températures commencent à baisser, il faut penser à adopter un équipement motard adapté à savoir les vêtements moto de choix comme la combinaison de cuir, le blouson de moto, le casque cross et les gants moto homologuée. À noter que le casque intégral est à préférer au casque jet qui ne protège pas toujours du vent, du froid et de la neige. Les casques modulaires quant à eux, seront à choisir dans des modèles qui intègrent une mentonnière.

Il est important de rappeler que si la température est de 0° à l’arrêt, elle pourra facilement chuter à -20°C si l’on roule à une vitesse de 100km/h. Il faudra ainsi opter pour des équipements spécifiques à savoir un sous-pull rehaussé d’une veste rembourrée en cuir et une parka ou un ciré protégeant du froid et de la pluie. Pour le bas, un pantalon en cuir renforcé par un pantalon de pluie sera parfait, car cela va protéger les jambes des risques de crampes dus au froid.

Installer les bons accessoires

rouler a moto dans la neigeIl faudra également penser à customiser la moto pour qu’il soit plus facile de rouler sous la neige. Certains types de deux-roues peuvent notamment les Harley Davidson, les motos tout-terrain et les superbike tels que les Kawasaki peuvent être rehaussés d’un pare-brise ou d’un saute-vent, ce dernier étant plus conseillé pour les motos de collection, car il s’intègrera mieux au design de l’engin tout en protégeant le motard des intempéries. On en profite également pour changer les roues et opter pour des pneus larges et crantés qui évacuent plus facilement la neige et chauffent plus rapidement même sur les sols gelés.

Les risques de gel sont à craindre. Aussi, il est impératif de retirer la batterie et de remplir le réservoir au maximum si la moto va rester au garage pendant plusieurs mois. On prend également soin de boucher la sortie d’échappement et de prendre le temps de vidanger tous les circuits (carburateurs, huile moteur, etc.). On n’oubliera pas recouvrir la moto pour qu’elle ne prenne pas la poussière.

Adapter sa conduite au mauvais temps

Enfin, pour limiter les risques d’accident à moto pendant l’hiver, il faudra s’assurer que le freinage soit optimal et que la puissance soit bien répartie entre les freins avant et arrière. Lors des virages, il est important d’adapter au mieux sa conduite pour éviter les plaques de verglas qui se forment sur les bords de route en hiver. Si la route est enneigée alors il revient plus sage de suivre les traces formées par les voitures et de toujours rouler à vitesse réduite pour éviter les mauvaises chutes.

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter