La SCPI ou l’assurance vie : quel support d’épargne pour 2018 ?

Les deux produits d’épargne mènent un combat depuis très longtemps. D’un côté l’assurance vie, en désamour avec les investisseurs depuis plusieurs années, et de l’autre côté les SCPI, qui séduisent de plus en plus d’épargnants et qui sont devenues le placement préféré des Français.

Les deux séduisent un grand nombre d’épargnants, mais lequel est plus avantageux pour l’année 2018 à venir ?

Pour les départager, nous sommes partis à la rencontre de M. Lionel Benhamou, fondateur associé de La Centrale des SCPI et véritable expert de l’épargne immobilière.

Tout le monde connaît le fonctionnement d’une assurance vie en fonds euros, mais seulement peu d’épargnants connaissent la pierre digitale, qui pourtant existe depuis plus de 40 ans et qui représente tous les avantages de l’immobilier locatif sans en subir de contraintes.

Pourriez-vous vous expliquer ce qu’une SCPI ?

En investissant dans les SCPI, les épargnants deviennent propriétaires d’un parc immobilier pesant plusieurs millions, voire milliards d’euros et perçoivent un loyer net, au prorata de leur investissement. La société de gestion s’occupe de tout : l’acquisition, la mise en location, la gestion et la valorisation – les épargnants n’ont pas à s’en soucier.

Le rendement d’un investissement en SCPI est en moyenne de 4.63% net en 2016, mais peut aller pour certaines SCPI jusqu’à plus de 6% net. Contrairement à l’assurance-vie en fonds en euros qui peine à distribuer 2%, les SCPI permettent aux investisseurs de se constituer un revenu complémentaire récurrent sur du long terme.

Et concrètement, comment fonctionne une SCPI ?

Avec les fonds récoltés auprès des particuliers, la SCPI achète des immeubles sur différents secteurs géographiques. L’objectif d’une SCPI est de saisir les meilleures opportunités du marché immobilier afin de distribuer un rendement significatif et stable aux associés.

Concrètement, les sociétés de gestion achètent et gèrent des immeubles loués souvent à des grandes entreprises. Les épargnants perçoivent ensuite un loyer net, sans aucun souci de gestion. C’est le rêve de tous les propriétaires, n’est-ce pas ?

Quel support choisir pour son épargne en 2018 : l’assurance vie ou la SCPI ?

Avec un rendement de plus en plus bas et les mesures règlementaires de plus en plus contraignantes, l’intérêt des épargnants pour l’assurance-vie en fonds euros est en déclin. Citons notamment la loi Sapin 2 qui autorise les assureurs à bloquer les liquidités sur ce support pendant 6 mois, afin d’éviter le retrait massif des épargnants, en cas de crise financière. Une autre mesure récente, la flat tax de 30% qui pénalise les épargnants possédant plus de 150 000€ sur leurs contrats.

Au vu des événements, la collecte de l’assurance vie en fonds euros est en baisse – sans surprise En effet, depuis le mois de janvier, la collecte nette s’établit à 5,5 Md€ contre 15,5 Md€ sur les neuf premiers mois de l’année 2016. Au contraire, celle de la SCPI est en hausse perpétuelle depuis plusieurs années et a atteint un niveau historique de plus de 43 Md€, ce qui prouve son attractivité aux yeux des épargnants.

Le choix est évident : avec son rendement pouvant aller jusqu’à 3 fois l’assurance vie en fonds euros, le placement SCPI est un produit attractif sur le marché, avec un couple rendement/risque très cohérent. De plus, la SCPI est accessible à tous les profils d’épargnants et à tous les budgets. Qui a dit que l’immobilier était réservé aux gens fortunés !

Quelles sont les SCPI qu’il faut absolument garder en tête pour booster son épargne en 2018 ?

La fiscalité française devient de plus en plus lourde. Avec la hausse des prélèvements sociaux au 1er janvier 2018 et la mise en place de l’Impôt sur la Fortune Immobilière, l’investissement en parts de SCPI européennes ou internationales permet de profiter des opportunités que proposent les marchés immobiliers étrangers, mais aussi d’une fiscalité plus avantageuse.

Les revenus fonciers de source étrangère ne sont pas soumis aux prélèvements sociaux.

Dans la gamme des SCPI européennes, nous avons un large choix. Certaines SCPI se focalisent sur le marché allemand, certaines s’ouvrent à tous les pays européens et d’autres proposent un mélange entre la France et l’étranger.

La SCPI Novapierre Allemagne, comme son nom l’indique, fait partie de celles investies uniquement dans la première économie européenne. Le marché allemand, solide et stable, semble attirer de nombreux investisseurs. Il n’est donc pas surprenant que la capitalisation de la SCPI Novapierre Allemagne s’élève à 245 M€ au 30 septembre 2017. Parmi ses locataires, on retrouve des enseignes allemandes de la distribution alimentaire, comme Netto ou Lidl.

Profiter du potentiel des marchés immobiliers européens, sans exclure la France et sa capitale – c’est la stratégie de la SCPI LF Europimmo et elle s’avère payante. Elle a permis à la SCPI LF Europimmo de construire un navire solide pesant 340.8 M€ au 30 septembre 2017. Le dernier investissement réalisé ? L’acquisition d’un immeuble de plus de 30 000m2 à Stuttgart en Allemagne, entièrement loué à la célèbre marque de voiture, Porsche.

La SCPI Corum mène elle aussi une stratégie opportuniste et saisit toutes les belles opportunités proposées par les pays européens. L’Allemagne, l’Italie, le Pays Bas, l’Espagne– ce ne sont pas des destinations de votre prochain voyage en Europe, mais les pays où la SCPI Corum a réalisé ses multiples investissements.

Il existe également des SCPI 100% internationales, comme la SCPI Corum XL, qui ne se limitent pas au marché européen et envisagent d’investir au-delà de la zone euro. Une première dans le monde de la SCPI, mais cela plaît aux investisseurs. Après seulement 9 mois, elle en est à sa deuxième acquisition et son patrimoine s’élève déjà à 18 millions d’euros au 30 septembre 2017 ! De quoi dynamiser davantage la collecte sur cette SCPI prometteuse.

Où pouvons-nous nous procurer des SCPI ?

Comme les courtiers en prêts immobilier ou en assurances, il existe aujourd’hui des experts qui vous accompagnent tout au long de votre projet d’investissement en SCPI. La Centrale des SCPI est la première plateforme en ligne dédiée intégralement à ce produit d’épargne immobilière : www.centraledesscpi.com. Mais c’est également une magnifique boutique sur plusieurs étages au centre historique de Paris, où les clients peuvent rencontrer des conseillers patrimoniaux, échanger avec eux et concrétiser leurs projets immobiliers. Avec ou sans rendez-vous, une seule adresse pour vos projets immobiliers : 15 rue Saint Roch dans le 1er arrondissement de Paris.

Il n’y a pas de débat, les SCPI sortent vainqueurs de ce duel de l’épargne 2018. En plus d’un rendement net avantageux, les SCPI permettent de réaliser le rêve de devenir propriétaire à tout le monde. 

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter