Garantir la fiabilité et la durabilité des matériels de production grâce au dépoussiérage industriel!

Il est important de préserver la propreté quand on vit en collectivité. En effet, tous les endroits que nous fréquentons quotidiennement doivent être nettoyés efficacement afin de bénéficier d’un environnement sain. De plus, pour les entreprises et les industries, l’entassement des poussières peuvent endommager les matériaux ou les machines et ce qui va entraîner des conséquences négatives sur la production. C’est la raison pour laquelle elles font souvent appel à l’aide des prestataires externes pour réaliser régulièrement un dépoussiérage industriel et pour choisir les matériels ou les produits qu’il faut utiliser.

Les principaux avantages d’un dépoussiérage industriel

L’objectif d’un dépoussiérage industriel est de limiter les dégâts qui sont causés par l’incrustation des poussières dans les pièces ou dans les surfaces de travail. C’est une technique de nettoyage de l’air qui consiste à garder la propreté de l’environnement de travail ainsi que celle des matériels de production. Ainsi, on peut le considérer comme une garantie de rentabilité, de qualité et de durabilité pour chaque industrie. Il y a lieu de noter également que les machines qui sont chargées en électricité statique peuvent présenter de sérieux dangers pour les opérateurs qui les manipulent. Et enfin, l’élimination des poussières dans le secteur industriel est indispensable tant pour le bon fonctionnement des procédés industriels, tels que l’imprimerie ou la métallurgie, que pour les process d’encollage. Sans oublier ses bienfaits dans l’industrie graphique, vu qu’elle enlève toutes les salissures sur les substrats en optimisant la qualité d’adhérence d’une pile de feuilles et en facilitant les gravures et les impressions sur les feuilles depuis les machines.

Les différentes sortes de systèmes de dépoussiérage industriel

Le dépoussiérage industriel est une technique appliquée dans le monde professionnel depuis plusieurs années. On peut classer les systèmes de dépoussiérage en trois catégories bien distinctes. Tout d’abord, il y a les séparateurs à effets mécaniques tels que les chambres de sédimentation, les systèmes inertiels, les cyclones et les systèmes centrifuges à rotors. La différence entre ces appareils se situe au niveau de la quantité de poussières qu’ils peuvent capter. Ensuite, il y a les séparateurs à effets électriques qui sont composés des séparateurs électrostatiques secs et des séparateurs électrostatiques humides. On les connaît souvent sous les noms d' »Electrostatic Precipitators » et « Wet Electrostatic Precipitators ». Enfin, la dernière catégorie concerne les séparateurs à médias filtrants que l’on appelle également les filtres à manches. C’est la technologie la plus utilisée pour renforcer les exigences de rejet sur les particules fines.

Différence entre un système de dépoussiérage sans contact mécanique et un système de dépoussiérage avec contact mécanique

Si telles sont les technologies traditionnelles que l’on peut citer en matière de dépoussiérage dans un usine de fabrication, il y a lieu quand même de préciser qu’il existe également des techniques de dépoussiérage plus performantes comme : les systèmes manuels de type éléphant ; les systèmes de type Statik-air sans contact mécanique ; les systèmes Rotor-clean avec brosse mécanique ; et les systèmes de type Taïfun-clean, toujours sans contact mécaniques, qui sont faits pour les pièces géométriques. Les systèmes de dépoussiérage sans contact mécanique permettent d’éliminer toutes les poussières qui se sont imprégner sur les films grâce à des techniques d’aspiration, d’ionisation ou de soufflage air comprimé ; tandis que les systèmes de dépoussiérage avec contact mécanique permettent de dépoussiérer les matériaux et les pièces en enlevant tous les types de salissures, même les plus collants.

L’application d’un système de dépoussiérage industriel

Le dépoussiérage industriel s’applique principalement dans les industries qui réalisent des collages. On peut citer par exemple le domaine : de l’emballage, de l’alimentaire, de l’automobile, de l’électronique, du textile ou de l’aéronautique. C’est également une technique très essentielle dans le secteur médical. Justement, il est tout à fait possible de neutraliser l’électricité statique sur différents types de supports grâce aux systèmes de dépoussiérage industriel, que ce soit sur : le bois, les fibres, les composites, l’aluminium, le plastique, les cartons, les papiers, les céramiques, les métaux ou les verres. Par ailleurs, le déroulement des étapes de dépoussiérage est très simple. Il suffit de se débarrasser des poussières et des microparticules en nettoyant les surfaces et en enlevant les dépôts qui se sont accumulés dessus. Notons que les poussières peuvent envahir tous les objets qui sont à l’intérieur d’une pièce, donc il y a lieu de bien traiter tous les matériels qu’on utilise.

Choisir un système de dépoussiérage industriel en fonction des besoins

Le choix d’une méthode de dépoussiérage industriel dépend normalement du domaine d’utilisation. En effet, elle doit être adaptée au process de production ainsi qu’à la ligne de fabrication. Et il convient de souligner qu’un système de dépoussiérage peut être associé à un traitement antistatique afin d’optimiser le nettoyage et afin d’améliorer la relation électrostatique entre la surface et les poussières. Certaines machines ont même la capacité de réaliser des nettoyages professionnels qui consistent à mettre les poussières en suspension puis à aspirer ces dernières. Ce qui élimine totalement les salissures sans aucun besoin de contact mécanique. Pour conclure, les traitements qu’on doit employer pour retirer toutes les impuretés qui peuvent troubler le process et pour lisser efficacement les surfaces, dépendent de chaque cas, donc il faut bien analyser les besoins avant d’opter pour un système de dépoussiérage.

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter