Comment réussir ses semis du premier coup ?

Nombreux sont ceux qui apprécient de faire pousser eux-même les futurs plants qui viendront peupler leur potager ou encore leur jardin. Fleurs, plantes aromatiques ou encore fruits et légumes peuvent très bien être semés par vos soins avant d’être replantés en pleine terre par la suite. Les semis ont parfois tendance à faire peur car ils peuvent paraître complexes. En réalité, si vous avancez pas à pas et que vous respectez les conditions de germination de chaque variété, tout devrait parfaitement bien se passer.

Les semis en intérieur, une protection contre le froid

Certaines graines ont besoin de chaleur pour germer et craignent les gelées tardives. Il convient donc de les placer dans une pièce où la température dépasse les 15 degrés et, qui plus est, est très lumineuse. En effet, une fois que les graines auront germées, vous devrez leur offrir de la lumière pour qu’elles se développent le mieux possible.

Vous pouvez utiliser divers récipients pour réaliser vos semis. Si vous comptez faire germer des graine réputées plus difficiles ou encore si vous voulez obtenir une germination homogène et parfaite, vous pouvez envisager l’achat d’un germoir automatique. Cet appareil va humidifier la terre de vos graines en permanence afin de les faire germer dans des conditions optimales. Comme vous pouvez le voir sur le site Bricolea.fr, il existe même des modèles qui vont créer une lumière artificielle pour éclairer vos plants. Certains germoirs sont fabriqués dans des matières respectueuses de l’environnement afin de concorder avec vos convictions écologiques.

Si vous ne désirez pas faire l’acquisition d’un germoir, ce n’est pas un soucis ! Divers objets peuvent devenir des germoirs fort pratiques et peu coûteux. Par exemple, il vous suffit de récupérer des pots de yaourts ou même des boîtes à œufs pour obtenir au final un germoir bon marché. Vous devrez toutefois penser à percer des trous au fond de votre contenant afin que l’eau ne stagne pas. Pour semer, il vous suffira de mettre du terrain spécial semi dans le germoir, planter la graine dans le bon sens, recouvrir de terreau et surtout, maintenir une humidité constante. C’est là la clé de la réussite pour une germination optimale.

La lune, un facteur à prendre en compte pour semer

Si vous tenez à ce que vos plants soient résistants, qu’ils produisent beaucoup et qu’ils se développent rapidement, vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté en semant avec la lune. Des calendriers lunaires sont présents sur le Net et pour permettront de connaître les jours les plus propices aux semis de fleurs, de légumes racines ou encore de fruits.

Il faut aussi savoir qu’il est déconseillé de semer à certaines périodes, notamment lorsque la Lune est pleine. En effet, cela aurait un impact négatif sur les semis. De la même façon, mieux vaut semer en lune montante, en prenant garder que les graines choisies correspondent au jour idéal en matière de semence. Semer avec la lune va s’avérer très simple, cela vous permet, en plus, de prévoir au jour le jour les travaux que vous aurez à effectuer dans votre potager, ce qui peut s’avérer pratique

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter